Projet YAPP : Bientôt un plan d’action pour la consolidation de la paix à Majengo sous l’initiative du club de paix « UJSP »

C’est le résultat attendu après des séances de travail débutées ce lundi 8 juin 2020et qui se clôturera le 13 juin 2020. Organisée par l’UJSP (Union des Jeunes Soucieux pour la Pacification) dans le cadre du projet Yapp sous l’appui financier de NPCYP, l’activité réunit les cadres de bases ainsi que les jeunes du quartier Majengo et cela dans le strict respect des mesures barrières contre la propagation de la covid-19.
Selon Ruth Neema, présidente du Club de Paix, UJSP, cette activité prévoyait réunir en une seule journée 100 jeunes des 23 avenues qui composent le quartier Majengo avec les cadres de base respectifs. Cependant, pour cause du contexte de la COVID-19, chaque séance ne réunit que trois avenues dont quatre représentants des jeunes par avenue avec ses cadres de base, chef d’avenue et chef de cellule.
Ce mercredi 10 juin 2020, l’UJSP s’est entretenu avec les avenues Munzenze, Tengeneza et Sangiro. Les jeunes et leurs cadres de base ont réfléchi ensemble sur les problèmes qui menacent la paix dans leurs avenues respectives, leurs solutions ainsi que les stratégies efficaces pour pérenniser la paix dans le quartier Majengo, démarches qui devront aboutir à l’élaboration d’un plan d’action.
Selon les responsables de l’UJSP, après l’élaboration de ce plan d’action, il y aura un club de paix dans chaque avenue qui se chargera de sa mise en œuvre, une structure de paix pour arriver à résoudre les problèmes par les jeunes eux-mêmes avant de recourir à dans des grandes instances
Pour cette phase, l’USJSP espère arriver à ses résultats malgré les contextes sécuritaire du quartier Majengo qui ne cessent de connaître des troubles à répétition dont les plus récents, les marches et les manifestations des jeunes suite à la réclamation après la dévaluation des francs congolais face au dollars américains.
L’UJSP remercie vivement NPCYP qui lui a rendu visite ce mercredi à travers son équipe du département PAL mais aussi pour son appui financier dans la mise en œuvre de leur projet grâce auquel ils espèrent consolider la paix dans le quartier MAJENGO.