Eruption Nyiragongo : Le NPCYP invite toutes les communautés à cohabiter pacifiquement et à l’entraide mutuelle pour une meilleure résilience

Le secrétaire exécutif du National Partnership for Children and Youth in Peacebuilding (NPCYP) convie toutes les communautés à se souder pour mieux se résilier après l’éruption volcanique du Nyiragongo ce samedi 22 mai 2021. Au cours d’une interview exclusive accordée à Kivu Nyota, Steven Malaki attire l’attention de la population sur le danger que représente encore le volcan Nyiragongo avec les tremblements de terre qui continuent à être sentis à Goma et aux environs.  « L’éruption volcanique est une catastrophe naturelle imprévisible et particulièrement dangereuse en raison de ses effets destructeurs. » Pour le chef exécutif de NPCYP, le danger que représente cette catastrophe affecte tout le monde quelle que soit son origine.  «  Les tremblements de terre conséquents à cette catastrophe peuvent aussi causer de sérieux dégâts matériels et humains sans tenir compte de la race, de la religion ni de la tribu de ses victimes parmi lesquelles les enfants et les jeunes. »

Steven Malaki pense qu’il est grand temps pour toutes les communautés de se souder en vue d’affronter avec une seule main la situation de crise actuelle. « Pendant cette crise, nous jeunes, ensemble avec  toutes les communautés, nous sommes appelés à nous unir, à cohabiter pacifiquement, à nous entraider pour une meilleure résilience. » Il invite aussi à la compassion et à la générosité envers ceux qui ont été directement touchés par la dernière éruption et surtout à rester prudent en respectant les mesures de prévention dictées par les autorités. « Volons aussi au secours des victimes qui ont perdu leurs biens, leurs proches. Respectons les mesures de prévention données par les autorités et les organisations compétentes. »

La dernière éruption du volcan Nyiragongo s’est arrêtée à Buhene dans le territoire de Nyiragongo proche de Goma et a causé jusque maintenant plusieurs dégâts, maisons calcinées par le feu et plusieurs pertes humaines dans cette partie du Nord-Kivu (Buhene) qui a été il y a quelques semaines le théâtre d’affrontements entre communauté suite à un conflit inter-ethnique qui avait causé plusieurs dégâts.

Le NPCYP est un réseau d’organisations qui travaille en faveur des enfants et des jeunes pour la cohabitation pacifique. Le projet qu’il exécute actuellement, Action des Jeunes pour la Paix, a permis à plusieurs organisations des jeunes à pouvoir contribuer à la cohabitation pacifique dans le Nord et le Sud-Kivu.