Statistique de l'organisation

les chiffres clés

0
Ans d'existence
0
Projets réalisés
plus de 5 ans au service de l'humanité

Domaines d'intervention

La paix est en soi un impératif des droits de l’homme. Plusieurs activités de consolidation de la paix ont un impact positif sur le développement sain, la sécurité physique et la promotion des droits des enfants et des jeunes. Dans ce domaine, NPCYP a comme objectif majeur d’enseigner aux enfants et jeunes leurs droits et obligations, tout en soulignant les possibles risques de violations, comme l’utilisation d’enfants par les groupes armés.

La consolidation de la paix (en anglais, peacebuilding) désigne toute intervention destinée à prévenir la reprise ou le commencement d’un conflit violent en traitant les causes premières identifiées ou supposées et en créant une attente sociétale de résolution pacifique des conflits afin d’aboutir à une paix durable et de stabiliser la société politiquement et économiquement.

Qui sommes-nous?

Créée le 13 avril 2015 grâce et à travers le projet "3M Evaluation" cofinancé par World Vision International, Search For Common Ground, Save the Children Norvège, Partir et UNOY, National Parternership of Children and Youth in Peacebuilding (NPCYP) est une organisation nationale de droit congolais ayant pour missions : Mettre en place un cadre institutionnel de formation et d’information, de développement des programmes entrepreneuriat, d’éducation à la paix en faveur des organisations œuvrant pour le bien-être des enfants et des jeunes...

Réalisations

Quelques réalisations de NPCYP en faveur des jeunes et des enfants.

QUELQUES TEMOIGNAGES

Executé en République Démocratique du Congo par National Partnership of Children Andr Youth in Peacebuilding (NPCYP), le Projet YAPP ( Youth Actions for Peace Project) ou (AJIP) ACTION DES JEUNES POUR LA PAIX est, au-delà de leur apport pour la consolidation  de la Paix dans leurs communauté, une belle opportunité pour les jeunes ,de se relever économiquement, socioculturellement mais aussi de renforcer la cohésion sociale entre eux. En sa deuxième phase, voici les témoignages de quelques jeunes qui bénéficient de nos subventions…

« Je réponds au nom de Ngomora Matabaro, je suis membre de l’organisation VIJANA Tujenge Amani. Je remercie beaucoup NPCYP qui a accompagné la première phase de notre projet en agriculture. Nous avons cultivé le manioc, le haricot et le maïs à travers le projet. Nous avons vraiment été satisfaits et nous remercions beaucoup NPCYP. Lors de la deuxième phase, nous continuons à être accompagnés. Nous ne sommes pas aujourd’hui qu’un simple groupe mais une grande association. Grace au projet YAPP, nous avons été dotés d’un moulin que voici. Avec cette machine nous pourrons moudre nos récoltes de manioc qui viennent directement des champs et nous mettons directement sur le marché Nous remercions en tout cas le projet YAPP exécuté par NPCYP.
NGOMORA MATABARO
VIJANA TUJENGE AMANI
« Je m’appelle Alice NAKARABA, je suis membre de UMOJA WA UMAMA. Je remercie le projet YAPP qui nous accompagne dans notre combat à sensibiliser les jeunes à vivre au sein de la communauté sans conflit. Nous remercions encore ce projet qui a appuyé notre activité d’élevage des porcs. Nous avons l’espoir que lorsque ces porcs se seront reproduits, chaque membre de Umama trouvera un porcin qu’il va à son tour élever afin de mieux prendre en charge nos familles dans la communauté »
ALICE NAKARABA
UMOJA WA UMAMA
« Je suis Neema Ruth, je suis répondant du Club de paix Union des Jeunes pour la Pacification. Nous avons reçu une petite subvention auprès de NPCYP dans le cadre du projet YAPP. Nous sommes parvenus à mener des activités dans le quartier Majengo dans le cadre de la cohabitation pacifique avec les jeunes et les cadres de base. Dans le processus de nos activités avec NPCYP, nous avons reçu un appui dans le cadre de renforcement des capacités d’information sur le processus PAL et le DO NO HARM, ce qui a contribué significativement dans la mise en œuvre de nos activités sur le terrain. Nous avons impliqué les jeunes, les cadres de base dans le respect du Do No Harm, de ne pas nuire à la communauté. Nous avons, à travers ces activités, reçu un bagage significatif dans le plaidoyer, la rédaction des rapports et autres documents. Nous disons merci beaucoup merci à toute l’équipe de NPCYP pour leur apport technique et financier. »
Ruth NEEMA
UJSP
« Je m’appelle William RAMADHANI, je suis artiste dessinateur pour le changement. Je remercie Badilika et NPCYP d’avoir pensé à ce projet d’appui aux artistes parce que c’était une façon pour moi d’exprimer ce qui était en moi et de faire ce que je pourrai faire pour la promotion de la paix, le changement. C’était juste un bel exemple à donner à mes amis, les autres artistes qui n’ont pas pu y prendre part. Moi je fais des dessins mais je n’avais pas encore trouvé d’opportunité de m’exprimer vraiment comme cette opportunité que vous nous avez donnée d’exposer et exprimer mes talents devant tout le monde. J’aimerais faire mieux que ce que j’avais pu faire. J’aimerais faire des tableaux, des bandes dessinées et sensibiliser ma communauté à la consolidation de la paix et montrer ainsi un bel exemple à d’autres et voir s’ils peuvent également être intéressés comme moi. Grace à ce projet, beaucoup de choses ont changé. Au fait, après notre dernière exposition, beaucoup gens m’avaient contacté après avoir apprécié nos œuvres. Grace à ces contacts, ils me paient pour faire pour eux des tableaux pour leurs activités, je fais des portraits pour des gens et je pense que je pourrai gagner ma vie grâce à ces petites activités. Je peux donc faire des tableaux dans des hôtels, des portraits pour des gens, des bandes dessinées. Je dis merci infiniment à Badilika et à NPCYP d’avoir pensé à nous. C’était pour moi une grâce et une opportunité
WILLIAM RAMADHANI
BADILIKA!